Ouverture du musée du Domaine royal de Marly

Musée du Domaine royal de Marly

Reopening date

Autumn 2019

Our missions

Press relations
Communication strategy
Digital communication

Discover the press release

Download
Musée du Domaine royal de Marly
© Musée du Domaine royal de Marly / JY Lacôte

Musée du Domaine royal de Marly Ouverture en janvier 2020

After a major remodelling, the Musée Promenade reopens in Autumn 2019, revealing an entirely new scenography that displays the park and the splendours of Marly in Louis XIV’s time. Viewers are invited to discover Louis XIV’s other palace, that is no longer standing, a sumptuous and intimate place where the king entertained privileged courtiers. The collections retrace the history of Louis XIV’s estate, its evolution under Louis XV and Louis XVI. Part of the visit is dedicated to the famous Marly machine, eighth wonder of the world, intended to supply water fountains and pools of both Marly and Versailles.

Projet de scénographie du musée © Agence Du&Ma

Le musée du Domaine royal de Marly immerge le visiteur, tel un invité du roi, dans l’atmosphère feutrée de cette résidence unique, où seuls quelques élus avaient le privilège d’être reçus.

En racontant l’histoire du château, le musée du Domaine royal de Marly est un complément essentiel à la découverte de Versailles et de l’univers de Louis XIV. 

Visites guidées, conférences, activités en famille et ateliers de pratiques artistique font du musée un incontournable de l’offre culturelle en Ile-de-France.

Être l’hôte du roi : assister à l’éclipse de 1715
Restitution en images 3D du pavillon du globe céleste © Hubert Naudeix / Aristéas

Être l’hôte du roi : assister à l’éclipse de 1715

Au cœur du parcours, les visiteurs vivent un événement unique. 

Afin de prendre toute la mesure de ce qu’était la vie à Marly, une expérience de réalité virtuelle, « L’Eclipse royale », propose aux visiteurs d’assister à l’éclipse de soleil du 3 mai 1715 aux côtés du Roi-Soleil, de l’astronome Cassini, et du duc d’Orléans. Le visiteur devient alors un hôte privilégié du roi : un invité à Marly. 

Ce dispositif lui permet d’appréhender aussi ce qui n’est plus : le pavillon royal et son décor ainsi que l’un des pavillons des globes, celui qui a abrité le globe céleste de Coronelli jusqu’en 1714. 

See the project